Cathédrale > Visiter la cathédrale > La cathédrale dans les musées

La cathédrale dans les musées

Les sculptures en provenance de la cathédrale actuellement conservées et présentées au Musée de Picardie sont entrées dans les collections à la faveur des aménagements urbains et des travaux de restauration de l’édifice entrepris depuis la Révolution jusqu’à nos jours.

 

Du décor sculpté extérieur, consacré au Jugement dernier, on trouve ainsi dans les salles médiévales des éléments du portail central tels que les rois de Juda de l’Arbre de Jessé ou de la tour sud, le saint évêque ou bien encore du pilier nord, la statue du Cardinal de Lagrange, ancien ministre de Charles V.

 

La démolition du Jubé, en 1755, explique la présence dans les salles du musée de deux fragments de très grande qualité de cette tribune qui séparait le chœur de la nef. Les deux sculptures qui ornaient la partie supérieure du Jubé où se développait le cycle de la Passion du Christ, sont Marie Madeleine qui conserve partiellement des couches de polychromie et d’or et le Bourreau de la flagellation.

 

Les travaux de restauration ont permis de mettre à jour des tombeaux de personnages ecclésiastiques lesquels ont été déposés par Viollet-Le Duc au Musée vers 1850.

 

Du décor architectural, le musée conserve la pierre centrale du labyrinthe datée vers 1285-1290 ainsi que de rares et d’importants éléments du pavage du XIVe siècle, provenant de l’ancienne salle des Archives aujourd’hui disparue.
Quelques panneaux de vitraux démontés des baies du flanc sud de la cathédrale déposés, évoquent entre autre l’histoire de Saint Jacques ainsi qu’un panneau à motif d’oiseaux affrontés créé au Moyen Age par les artisans verriers travaillant pour la cathédrale.